LYRIC

Délits, délits, délits de fuite
Qu’on se mine, qu’on s’envenime
Sur nos bandes dessinées
A tourner, à  tourner
Comme des derviches tourneurs

Des lits, des lits à  dénouer
Nos rubans, nous coloriés
Sur nos pages déchirées,
A parler, à  parler
De nos crayons de couleurs

Que faire de nos peurs,
Nos démons, nos camions,
De tous tes trains électriques ?
Que faire du présent ?
Cet avenir qui nous tend
Bouts de tissus différents
Se pencher en avant.

Délits, délits, délits de fuite
Qu’on se rúve et qu’on s’évite
Sur nos cartes du temps
A tourner, à  tourner
Comme des mančges d’enfants

Des lits, des lits, des lits défaits
Un jour triste et un jour gai
Qui s’écrivent à  la craie
Car c’est ça leur secret
Délits, délits des faits.

Que faire de nos peurs
Nos démons, nos camions
De tous tes trains électriques ?
Que faire du présent ?
Cet avenir qui nous tend
Bouts de tissus différents
Se pencher en avant.

SHARE