LYRIC

(Rodgers Grant/Jon Hendricks/Pat Patrick)
adaptation française Vline Buggy/Claude François

Quand chaque semaine moi j’attends ma p’tite amie
Quand chaque semaine je l’attends deux heures et demie
Quand elle arrive, elle me demande étonnée
Qu’est-ce qui t’arrive ? Pourquoi as-tu l’air fáché ?
Et c’est tout juste si elle ne m’accuse pas
C’est trop injuste, non vraiment si c’est comme ça, alors salut
Si c’est comme ça, alors salut

Quand chaque semaine si elle s’enfuit en courant
Quand chaque semaine je la rattrape en courant
Je lui propose d’oublier ça, je lui propose de l’emmener au cinéma
Sur le programme, comme elle n’est jamais d’accord
Ca fait un drame, ah non, ça c’est trop fort !
Alors salut, si c’est comme ça, alors salut !

Mais c’est si bon de faire la paix et tout s’arrange à  chaque fois
On oublie tout ça, on oublie tout ça, hey hey
On oublie tout ça, on oublie tout ça
Et on s’embrasse et on s’enlace
Et on se serre toujours plus fort, fort, fort, fort, fort
Si fort, fort, fort, fort, fort

Quand chaque semaine moi j’attends ma p’tite amie
Quand chaque semaine je l’attends deux heures et demie
Si elle arrive, elle me dit l’air étonné
Suis-je fautive ? Pourquoi as-tu l’air fáché ?
Sans un sourire, je m’en vais la planter là 
Je vais lui dire, trčs bien si c’est comme ça, alors salut !
Salut ah, hey hey hey hey oh oh oh oh.

SHARE