LYRIC

(Corinne Hermčs/Frédéric Kocourek)

Je sais bien le besoin de nos corps, mais si je le pouvais
Je dirais que l’amour est moins fort que l’envie de s’aimer.
Je dirais que l’on peut tout figer pour ne plus jamais douter
Mais que rien ne protčge du temps

J’aurais tant de choses à  dire s’il n’y avait pas les mots

Tout est bien, si le coeur ne retient que ce qui lui survit
Je dirais que j’ai brisé le tien pour ne pas qu’il m’oublie.
Je dirais que je pourrai t’aimer plus fort que jamais, tu sais
À présent que tu me manques tant.

J’aurais tant de choses à  dire s’il n’y avait pas les mots
Quand il suffit d’un soupir múme une larme est de trop.

Tellement de sens à  tous nos silences
Les mots tellement de vrai dans ce que l’on tait
J’aurais tant de choses à  dire sans les mots
S’il n’y avait pas les mots, les mots, les mots.

J’aurais tant de choses à  dire.

SHARE